Y a-t-il vraiment un pilote dans l'avion ?

Un Boeing 777 de la compagnie américaine Continental reliant Bruxelles à New York a pu se poser sans encombre hier à l'aéroport de Newark (New Jersey), malgré le décès du pilote au cours du vol, alors qu'il était aux commandes.

Selon les dires de la compagnie, le commandant de bord, âgé de 61 ans, serait décédé "apparemment de causes naturelles". Un copilote se trouvait évidemment à bord, mais c'est un autre pilote présent au sein des passagers qui a repris en catastrophe les commandes de l'appareil, sans même que les 247 autres voyageurs à bord ne se rendent compte de ce qui s'était passé.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site