Un "pot-de-vin" qui coûte cher

L'histoire commence il y a un peu moins de 25 ans, en 1985. Balgovind Prasad, médecin indien alors âgé de 51 ans, accepte un pot-de-vin de 25 roupies (environ 51 centimes) en échange d'un faux certificat médical. Et bien il ne sera pas dit que l'Inde est un pays corrompu. Condamné en première instance en 1992 à un an de prison ferme, Balgovind Prasad avait alors fait appel. Dix-sept ans après ce premier jugement, la cour suprême de l'Etat de Bihar a réduit la durée d'emprisonnement à trois mois : le médecin "corrompu" pourra donc enfin payer sa dette !  

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site