Porno conservateur

Des chercheurs de la Harvard Business School ont mené une enquête afin de savoir quels étaient les états américains les plus amateurs de pornographie. Pour celà, le professeur Benjamin Edelman et son équipe se sont basés sur l'analyse des les numéros postaux et des cartes de crédit à partir desquelles des clients payaient leur abonnement à l'un des plus grands fournisseur de pornographie en ligne, entre 2006 et 2008. Les résultats de cette recherche, intitulée "Red Light States: Who Buys Online Adult Entertainment?", ont été publiés au début du mois ans le "Journal of Economic Perspectives".

Les chiffres avancés mettent en avant un fort niveau de "consommation" du porno au niveau national, mais cette étude montre surtout que c'est dans les états conservateurs que l'on en est le plus friand! Ainsi, parmi les dix états comptant le plus d'adeptes des sites à caractère pornographique, huit ont voté républicain lors des dernières élections. Quant aux vingt-sept états qui ont voté pour une interdiction législative du mariage homosexuel, leur consommation de ce type de contenus est supérieure de 11% par rapport à la moyenne nationale. Le plus fort attrait envers le porno dans les états conservateurs par rapport aux états libéraux tend donc à confirmer l'idée selon laquelle un environnement strict, bien souvent très marqué par la religion et ses répressions morales poussant au réfoulement de certains désirs, augmente l'intérêt vers ce type de sites, symbole du "fruit défendu". Et ce n'est pas l'Utah, état des mormons de Salt Lake City, qui ira à l'encontre de cette hypothèse, cet état arrivant en tête du classement réalisé par l'équipe de la Harvard Business School!

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site