Pas d’obscénités sur les plaques minéralogiques !

L'Arabie saoudite ne plaisante pas avec la morale, et il ne sera pas dit que les voitures échapperont à la surveillance des pouvoirs politiques / religieux (rayez la mention inutile). Dans ce pays ultra conservateur, les plaques d'immatriculation sont normalement composées de trois lettres de l'alphabet arabe et de trois chiffres. Mais la grande mode chez les jeunes et riches Saoudiens, ce sont les plaques personnalisées, sur lesquelles figurent des lettres de l'alphabet romain dont la combinaison se veut parfois sans équivoque.

Les autorités saoudiennes ont donc officiellement affiché leur volonté de ne plus tolérer ces multiples provocations, en multipliant une liste de neuf combinaisons désormais interdites : parmi celles-ci figurent "SEX" (sexe), "ASS" (cul), "NUT" (cinglé), "BAD" (mauvais), "BAR" (l'alcool étant interdit dans le royaume), et bien sûr en tête de la liste, la très indécente combinaison "USA".

Selon le quotidien saoudien Al-Watan, environ 90 000 plaques d'immatriculation portant des combinaisons interdites ont ainsi été remplacées, et plus aucune autre ne devra être produite. Sous peine de lapidation ?

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×