Etre amoureux peut vous coûter cher

 

Ne vous pourlécher plus les babines devant le train ! C'est ce qu'indique un panneau d'interdiction de baisers publics dans la gare de Warrington (nord Angleterre), fraîchement rénové par Virgin Rail. Il ne s'agit pas d'une question d'hygiène. Non, la compagnie a justifié son geste en pointant du doigt les bouchons en face de l'établissement, dus aux fougueuses démonstrations des amoureux éconduits.

En l'occurrence, si l'interdiction ne concerne pas la totalité de la gare, elle s'applique strictement au dépose-minute. Les couples sont alors priés de se faire leurs adieux mouillés sur une place de stationnement payante. Ironique.

Or, le panneau représente un homme et une femme. Les personnes de même sexe pourraient profiter du détail pour exposer à tous leurs langoureuses embrassades. Et, le plus drôle, certains semblent déjà s'être pris au jeu.

Néanmoins, personne ne s'est demandé si braver l'interdiction conduirait à une sanction clairement définie. Si jamais une amende était la réponse dans ce genre de situation, être amoureux pourrait coûter cher. Et créer polémique.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site