Our body, suite et fin

Les corps ouverts de Our body resteront fermés. Telle est la décision de la Cour d'appel de Paris, qui a confirmé la fermeture définitive de l'exposition anatomique en France. Le motif n'est cependant plus le même : cette fois, ce n'est pas un quelconque manque de décence qui a été invoqué mais le manque d'informations sur l'origine des cadavres chinois.

À lire également sur le sujet :

Blog > L'expo Our Body fermée par une décision de justice

et

Un regard sur Our body - À corps ouvert

 

Compte rendu et réflexion autour de Our body - À corps ouvert

 

Peut-on faire du corps humain une œuvre d'Art ? À l'instar de l'artiste française Orlan, à travers ses performances, la société Encore events, organisatrice de l'exposition Our body - À corps ouvert, pense que oui, et présente à l'espace Madeleine à Paris l'exposition de  vrais corps humains comme de l'Art. A travers la dissection de 17 cadavres d'hommes et de femmes chinois, les médecins ont effectué des milliers d'heures de travail sur leurs spécimens, afin de les rendre beaux et esthétiques. Leur but ? Présenter au grand public une exposition anatomique ludique et pédagogique qui permettent aux gens de voir comment le corps humain est vraiment fait, donc avec de vrais cadavres. Et le concept a fonctionné : plus de 200 millions de visiteurs dans le monde !

Tout d'abord, le public entre dans une salle où le procédé qui a permis la conservation des cadavres est expliqué- l'imprégnation polymérique, ou le remplacement des liquides et des fluides du cadavre par du silicone, ce qui le rend aussi dure et éternel que le plastique - ainsi que l'histoire de la médecine anatomique de l'Egypte antique à nos jours. Ensuite, le public est invité par des pancartes à pénétrer dans 6 salles, qui présentent les 6 grandes parties du corps humain : le système musculo-squelettique, le système nerveux, le système uro-génital, le système respiratoire, le système digestif, et le système cardio-vasculaire. Le premier corps que le public est amené à découvrir est découpé en tranches hozizontales de 3 centimètres chacune, placées dans des blocs de verre afin d'en voir toute l'anatomie. Ainsi, le public découvre une cinquantaine de tranches d'un corps, des pieds à la tête, sans vraiment comprendre le but de tout cela, car rien n'est indiqué : le foie, le cœur, le poumon, si l'anatomie humain est inconnue du public, ces tranches humaines n'apprennent rien de plus sur la constitution de notre anatomie. Les pieds, les mollets, les cuisses, les doigts, les avant bras, le cerveau sont les seuls parties de ce cadavre que tous peuvent facilement deviner. Cependant, ce cadavre sans grand intérêt pour un public en soif de savoir est le seul reproche que ce dernier puisse faire aux organisateurs : en effet, les 16 autres cadavres exposés sont accompagnés de fiches détaillées, ainsi que de pièces anatomiques expliquées en détails, afin de reconnaître les organes du corps et de les identifier.

Le côté ludique de cette exposition prend alors tout son sens. Des enfants sont là, regardant ces corps, et lisant les renseignements sur le corps humain. Ils posent des questions à leurs parents, et apprennent des choses sur le fonctionnement du corps humain. Le côté pédagogique de cette exposition ne fait aucun doute ! Nous apprenons des choses sur nous ! Quelques adultes commentent ce qu'ils voient en utilisant des termes incompréhensibles pour les novices : ce sont des étudiants en médecine, des médecins, des professeurs. D'autres sont particulièrement choquées de découvrir la réalité de notre anatomie, dans les moindres détails, et surtout à travers de vrais corps, qui étaient de véritables êtres humains, vivants- les ongles, les poils et les yeux des cadavres témoignant du vécu de ces personnes- découpés en rondelles, écorchés, ou encore vidés de leurs chairs.

La plupart des personnes visitant cette exposition ne semblaient pas du tout réticentes, beaucoup riaient, rigolaient, semblaient surprises, agréablement surprises, de découvrir comment elles sont faites à l'intérieur. Ce cadavre en position assise jouant aux échecs ou cet autre squelette couché sur le côté, et faisant une pose de mannequin de charme a d'ailleurs suscité beaucoup de rires de la part des visiteurs, qui trouvaient l'idée drôle... ainsi que le cadavre ! Si la grande majorité du public du monde entier a très bien réagi à la vue de ces corps, cela n'a pas été le cas de deux associations françaises, Solidarité Chine et Ensemble contre la peine de mort, qui ont assignés en justice le 20 mars 2009 les organisateurs de l'exposition.

Car là est bien le problème. Outre les questions éthiques que cette exposition avait pu suscité- le musée de l'homme et la villette avaient refusé pour ce motif l'exposition dans leurs locaux- la question de la provenance de ces cadavres et des causes de leur mort a suscité beaucoup de polémiques. Accusés d'avoir disposés de cadavres dont les personnes avaient été préalablement exécutées, et d'en faire un usage commercial, un jugement a été rendu le 22 avril dernier, et interdit cette exposition, qui, jusqu'à ce jour, avait connu un très vive succès- plus de 120 000  entrées à Paris en 2 mois ! Le juge, qui a rendu son jugement a précisé que la place des cadavres était dans les cimetières...Même si de très pertinentes questions ont été soulevées par les associations à l'origine de ce jugement, le même obscurantisme qui a empêché  le savoir et la médecine de progresser pendant des siècles pointe de nouveau le bout de son nez. C'est au nom de la sacralité du corps humain que le savoir a mis si longtemps à émerger dans nos sociétés. Si interdire cette exposition  pour des questions de droits humains est juste, l'interdire au motif que le corps humain doit reposer dans un cimetière est injuste. Notons que sans l'anatomie, beaucoup d'avancées et de savoir en médecine n'auraient pas pu avoir lieu !

Sarah S.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×