L’Europe en vidéo fait polémique

Deux vidéos incitant les Français à aller voter le 7 juin prochain aux élections européennes sont au cœur de polémiques (inutiles ?) cette semaine. La première est le spot publicitaire diffusé sur les écrans télévisés depuis une dizaine de jours, composée d'une succession d'images de Robert Schuman, François Mitterrand ou Helmut Kohl, bref, les figures emblématiques de la construction européenne. Mais cette vidéo se termine par l'évocation de "2008, présidence française de l'Union européenne" et celle du "Sommet du G20", deux actions de Nicolas Sarkozy : pour le porte parole du Parti Socialiste Benoît Hamon, "ce n'est ni plus ni moins un clip de l'UMP", argument en raison duquel le PS a demandé au Président du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) "la suspension immédiate de sa diffusion", estimant que "ce spot enfreint les règles d'impartialité attendues de l'Etat dans sa tâche de mobilisation civique". À l'UMP, on se demande pourquoi l'on devrait s'arrêter en 2007 pour retracer les grandes étapes de l'Europe et du rôle que la France a pu y jouer, même si au fond on fait un peu semblant de ne pas comprendre les critiques.

La deuxième vidéo polémique vient quant à elle des rangs du PS. Il s'agit d'un clip du Mouvement des Jeunes socialistes du 43 (Haute-Loire), diffusé sur Youtube, mettant en scène un couple ayant deux rapports sexuels. Dans le premier, présenté comme ennuyeux, l'homme utilise un préservatif aux couleurs de l'Europe ; dans le second, plus vigoureux, il utilise un préservatif aux couleurs du PS. Le slogan final du spot : "Le 7 juin 2009, fais vibrer l'Europe, vote socialiste!" Une vidéo qui n'amuse pas du tout les responsables du MJS à l'échelle nationale, même s'ils refusent d'exercer une censure : "Cette vidéo est une erreur car elle est de mauvais goût. (...) Maintenant, c'est au Mouvement des Jeunes socialistes de Haute-Loire d'assumer."

La promotion du vote aux élections européennes n'en finit donc pas de susciter de vives réactions, sans doute bien excessives. En tout cas, si le PS a apparemment perdu le sens de l'humour, il n'a définitivement pas perdu celui de la polémique.

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×