Blog

Les convictions de Claude Allègre

"D'abord j'aime bien Barnier, ensuite je pense que Sarkozy est la seule personne qui a fait bouger la Commission européenne et la présidence française de l'UE a été formidable. J'espère qu'il va continuer à la faire bouger."


Claude Allègre à propos des élections européennes, pour lesquelles il a déclaré qu'il voterait "sans état d'âme" et "sans aucune hésitation" pour la liste UMP en Ile-de-France, assurant toutefois qu'il avait "toujours des convictions de gauche intactes". Il fait bien de le préciser tout de même.

Ville (plus) à vendre sur eBay

"Nous ne sommes pas contre le projet, seulement nous n'en voulons pas à Lamorlaye".

Le 19 mai dernier, un collectif anonyme d'habitants de la commune de Lamorlaye, dans l'Oise, avaient mis leur ville en vente sur eBay pour protester contre un projet de la mairie, visant à installer une usine de méthanisation pour transformer en énergie le fumier de cheval. L'annonce, qui devait durer jusqu'à demain, a été retirée aujourd'hui.

Didier Garnier, initiateur du projet et maire de cette ville de 9 000 habitants située à 35 kilomètres au nord de Paris, a décidé de porter plainte pour diffamation, déclarant sur France Info que "Les gens qui auront vu cette annonce sur eBay ne vont plus venir acheter des maisons et le prix des maisons va diminuer, et ça c'est un vrai préjudice".

"Sauvons les riches" s'invite au Bristol avec baguettes et camembert

Une dizaine de membres du collectif "Sauvons les riches" ont occupé vendredi dernier le très chic restaurant du Bristol (menu à 95 €), dans le VIIIe arrondissement de Paris et à quelques pas de l'Élysée, afin d'aller "à la rencontre des vrais riches". Les manifestants, qui avaient réservé une table pour sept personnes, ont en premier lieu commandé un verre d'eau avant de poser sur la table au son du générique de Dallas baguettes de pain, boîtes de camembert et de fromage à tartiner, le tout sous l'œil des journalistes qui les avaient accompagnés.

Au bout d'une dizaine de minutes dans le prestigieux restaurant, les militants de "Sauvons les riches" ont ensuite été expulsés par le service de sécurité de l'établissement.

Pour voir la vidéo de l'action, cliquez ici.

À lire également sur ce collectif : "Sauvons les riches" se paie Jean Sarkozy

François Bayrou petit cachottier

Non il n'a pas adressé un exemplaire de son livre Abus de pouvoir à François Hollande, contrairement à ce qu'affirmait le 12 mai dernier Le Figaro. C'est ce que le chef du MoDem affirmait fermement le jour même sur les plateaux de la chaine iTV.

Pourtant l'ex premier secretaire du Parti Socialiste, interrogé à ce propos, a déclaré avoir bien reçu le fameux ouvrage dans son fief de Corrèze, et avec une belle dédicasse en plus : "Un constat que vous partagez et des principes sur lesquels nous pouvons, je crois, nous retrouver".

Que voulez vous, courtiser les deux côtés de l'échiquier politique en même temps est, il est vrai, un exercice assez périlleux. Mais François Bayrou devrait se méfier, comme le dit le proverbe, à courir deux lièvres à la fois, on risque fort de rentrer bredouille.

La Californie veut légaliser le cannabis

La Californie n’est pas à l’abri de la crise, certes. San Francisco est, dans l’imaginaire, la ville de la marijuana. En réalité, en 2006 l’emploi médical du cannabis a été légalisé, mais tout usage de la plante est resté interdit. En pratique, les autorités sont peu regardantes et la tolérance est maximum dans l’État.

Aussi, il a quelques mois, un député, Tom Ammiano, a déposé un texte à l’Assemblée, qui autoriserait l’usage, la culture et la vente de la plante à toute personne de plus de 21 ans. L’idée n’est pas si aberrante. En économisant sur la prévention anti-drogue, l’Etat économiserait plus d’un milliard de dollars par an.

Inutile pourtant de s’avancer déjà. Si plus de la moitié des Californiens y semblent favorable, la loi n’est pas encore passée. D’autant qu’autant progressiste qu’il soit, l’État de Californie est bien celui qui a ratifié la Proposition 8 interdisant le mariage gay, alors autorisé.

Pour Nicolas Hulot, la nomination de Claude Allègre au gouvernement serait "un bras d'honneur aux scientifiques"

"Je n'ai rien personnellement contre l'homme Claude Allègre, j'ai même déjeuné avec lui. L'homme est sincère quand il dit qu'il ne croit pas à l'origine humaine du changement climatique, et qu'il se refuse donc à mobiliser contre ce phénomène. Le problème, c'est qu'il n'est pas un iconoclaste sans audience. (...) Il ne pense pas la même chose que les 2.500 scientifiques du GIEC, qui mettent le monde en garde contre la catastrophe, c'est son droit. Mais s'il devait être recruté au gouvernement, ça deviendrait une politique, et ce serait un bras d'honneur à ces scientifiques. La France expliquerait à l'Académie des Nobel (qu'elle a) remis (ses) prix à des chercheurs fantasques."

Nicolas Hulot, à propos de Claude Allège dont les rumeurs d'entrée au gouvernement comme "Ministre d'ouverture" se font de plus en plus précises.

Un job en or : testeur de préservatif

Il y a eu "The best job in the world", où l'heureux candidat sélectionné signait pour un CDD de 6 mois en tant que gardien de l'île Hamilton ,dans l'Océan Pacifique, pour un salaire d'environ 100 000 $ américains. Moins rénumérateur, moins dépaysant mais incontestablement au moins aussi agréable, la société ecapote.com, première gamme proposant des préservatifs classiques et spéciaux au prix unique de 0,20€, offre aujourd'hui un autre job de rêve : testeur de préservatif.

Une campagne de recrutement de 1 000 testeurs vient ainsi d'être lancée ; elle reste ouverte jusqu'au 30 juin prochain à l'adresse suivante : http://www.ecapote.com/devenez-testeur. Les heureux candidats qui auront été selectionnés se verront remettre un kit leur permettant de tester et de donner leur avis sur les produits. Voilà enfin un poste où les heures supplémentaires ou le travail dominical ne devraient pas poser trop de problèmes. Au contraire, les heureux élus seront sûrement très motivés pour travailler plus, pour gagner plus bien sûr...

Le nouveau joujou de Mylène Farmer

S'il y a un domaine où la rousse libertine brille particulièrement, c'est incontestablement dans celui... des produits dérivés ! Et le nouvel objet collector de la chanteuse, vendu uniquement lors de ses concerts, ne devrait pas avoir trop de mal à partir malgré son prix (100 €) : il s'agit tout simplement d'un godemiché "Sextonik", du nom d'une des chansons de son dernier album Point de suture, vendu dans un écrin en forme de cercueil noir. Les plus grands fans se trouveront cependant face un important dilemme : courrir le plus vite possible dans la fosse pour être le mieux placé possible, ou courrir le plus vite possible vers la boutique d'objets collector pour acquérir la précieuse verge?

C'est dur parfois, la vie de fan...

Le clip du gouvernement continuera d'être diffusé

En 2005 les Français ont dit non au référendum sur l'Europe, en 2009 le CSA a dit non au PS pour la vidéo appelant à aller voter aux élections européennes. Ladite vidéo continuera donc d'être diffusée, le CSA ayant considéré qu'elle ne constituait pas un élément de campagne pour l'UMP.

Nous pouvons cependant suggérer au PS une autre stratégie pour supprimer ce clip des écrans de télévision : conseiller à Jacques Chirac de saisir la Halde pour discrimination. Parce que s'il y en a un qui est vraiment passé à la trappe dans ce montage, c'est bien lui !

L’Europe en vidéo fait polémique

Deux vidéos incitant les Français à aller voter le 7 juin prochain aux élections européennes sont au cœur de polémiques (inutiles ?) cette semaine. La première est le spot publicitaire diffusé sur les écrans télévisés depuis une dizaine de jours, composée d'une succession d'images de Robert Schuman, François Mitterrand ou Helmut Kohl, bref, les figures emblématiques de la construction européenne. Mais cette vidéo se termine par l'évocation de "2008, présidence française de l'Union européenne" et celle du "Sommet du G20", deux actions de Nicolas Sarkozy : pour le porte parole du Parti Socialiste Benoît Hamon, "ce n'est ni plus ni moins un clip de l'UMP", argument en raison duquel le PS a demandé au Président du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) "la suspension immédiate de sa diffusion", estimant que "ce spot enfreint les règles d'impartialité attendues de l'Etat dans sa tâche de mobilisation civique". À l'UMP, on se demande pourquoi l'on devrait s'arrêter en 2007 pour retracer les grandes étapes de l'Europe et du rôle que la France a pu y jouer, même si au fond on fait un peu semblant de ne pas comprendre les critiques.

La deuxième vidéo polémique vient quant à elle des rangs du PS. Il s'agit d'un clip du Mouvement des Jeunes socialistes du 43 (Haute-Loire), diffusé sur Youtube, mettant en scène un couple ayant deux rapports sexuels. Dans le premier, présenté comme ennuyeux, l'homme utilise un préservatif aux couleurs de l'Europe ; dans le second, plus vigoureux, il utilise un préservatif aux couleurs du PS. Le slogan final du spot : "Le 7 juin 2009, fais vibrer l'Europe, vote socialiste!" Une vidéo qui n'amuse pas du tout les responsables du MJS à l'échelle nationale, même s'ils refusent d'exercer une censure : "Cette vidéo est une erreur car elle est de mauvais goût. (...) Maintenant, c'est au Mouvement des Jeunes socialistes de Haute-Loire d'assumer."

La promotion du vote aux élections européennes n'en finit donc pas de susciter de vives réactions, sans doute bien excessives. En tout cas, si le PS a apparemment perdu le sens de l'humour, il n'a définitivement pas perdu celui de la polémique.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site